Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La question circule depuis une semaine dans certaines salles de classe, sur les réseaux sociaux, au café du coin : « Pourquoi Charlie Hebdo a-t-il le droit de caricaturer l'islam, alors qu'on interdit à Dieudonné de se moquer des juifs ? » Hier matin, le polémiste a été placé en garde à vue, suspecté d'apologie du terrorisme pour avoir écrit dimanche soir, sur sa page Facebook, « Je me sens Charlie Coulibaly ». Où commence et où s'arrête la liberté d'expression ? Voici ce que disent la loi et la jurisprudence.

1- La liberté d'expression a-t-elle des limites ?

« Tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement », dit la Déclaration des droits de l'homme de 1789, incluse dans la Constitution de la Ve République. « Sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi », ajoute le texte. La liberté d'expression est donc un droit fondamental, mais il y a des exceptions énumérées par la loi sur la presse du 29 juillet 1881 (articles 23 et 24). Lire la suite

Tag(s) : #CRPE CSE, #CRPE, #Actualité, #Education civique et morale, #Apprendre le français

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :