Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Karim Kherbouche

Amel Chegrane a décroché haut la main, mardi dernier, le titre de Miss université 2011 lors d’une élection, au niveau de l’auditorium de l’université d’Alger des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB).


Organisée par la revue féminine Dzeriet, en collaboration avec l’Union générale des étudiants algériens et l’université de Bab Ezzouar d’Alger, cette manifestation a permis de recenser, après plusieurs castings organisés au niveau de plusieurs campus universitaires et dans des cités universitaires, trente belles jeunes filles qui ont été sélectionnées afin de participer à la finale. Lors de cette sympathique finale où l’heure était à la concurrence, cinq filles ont été désignées, parmi lesquelles Miss Elégance, Miss Photogénique, 1re dauphine, 2e dauphine et… l’incontournable Miss Université 2011. Les candidates ont défilé plusieurs fois dans des tenues de styles différents. Chacune s’est prêtée au jeu du mannequinat en s’adressant aux membres du jury et au public à travers une note personnelle, témoignant de son engagement pour un monde meilleur. La couronne a été décernée à la charmante Amel Chegrane.

Agée de 20 ans, l’heureuse lauréate est étudiante en 2e année d’interprétariat à l’Université d’Alger. Ne s’attendant nullement à cette distinction, Amel Chegrane avoue que la surprise et l’émotion étaient au rendez-vous. D’une voix presque inaudible, Amel confie qu’elle s’est toujours intéressée à l’univers de la mode. «C’est un monde qui me fascine», dit-elle. Enfant, son rêve était de pouvoir un jour défiler sur les grands podiums. Ce rêve est à présent exaucé, puisque son programme sera des plus chargés cette année. En effet, elle sera amenée à rendre visite à des enfants et à des personnes âgées. Elle sera également tenue d’être présente lors des campagnes de don de sang au sein des universités et lors d’actes humanitaires. La mode ne sera pas en reste, puisqu’elle participera, entre autres, à des défilés de mode et à des concours internationaux dont Miss internationale, Miss Top Model of the world, Miss Univers et Miss Arabe.               
 

Nacima Chabani, source: El Watan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nadjette étudiante à Bouzéréah 29/03/2011 19:26



Je n'ai jamais entendu parler d'une concours de beauté en cachette! L'ogre vous me faites rire avec votre simulacre de Miss. Une miss qui ne prend pas de photos pendant une année, c'est à
l'Iranienne! lol Une miss en hidjab! lol 


C'est du n'importe quoi, on est encore à l'age de la pierre!


Cassons les tabous a din rebb, n'ayons pas honte de la beauté de nos filles, au contraire grâce à la beauté de nos filles on peut avancer dans bien des domaines. 


Vive la liberté des femmes où qu'elles soient



l ogre 29/03/2011 17:19



chez nous ce genre d evenement on l organise chaque 1 er avril dans notre cite universitaire entre etudiantes sans comite d organisation sans preparation le vote se fait surplace et la gagnante
aura comme cadeau le privilege de ne pas faire de photocopie durant toute l annee


                                                          
cordialement



Dhikra de Constantine 24/03/2011 10:30



Amel est belle, je suis contente de savoir qu'il existe un concours de beauté à l'unisersité algérienne. J'aimerais bien que ma fille y participe mais à l'université Ferhat ABBAS Setif je ne
crois pas que ce concours existe. Pourriez vous me renseigner svp?